Collectif -Las Padrinas-

Après trois années de collaboration rapprochée, il se niche un désir, voire une nécessité, de mettre sur pied un collectif à Montréal. Ce n’est qu’en mars 2015 que voit le jour cet organe créateur: Las Padrinas.

Le groupe met au centre de ses préoccupations l’action communautaire, le développement artistique d’une relève qui mérite d’être entendu ainsi que l’émergence d’un sceau propre à ses quatre gardiennes, soient : Olivia Sofia, Camille Gachot, Léna Demnati et Justine Parisien.

Elles orientent ainsi leurs efforts dans un appel à la multidisciplinarité, usant de la danse comme médium de formation, sans qu’il ne devienne la définition isolée de leur signature. Elles y vont d’une approche qui ne se conforte pas à un seul milieu, qui nécessite l’expertise de l’autre pour s’enrichir, s’approfondir, se donner du volume, de la masse, de l’air lourd, un objet épaissi, bref; un morceau qui se vaut avec les autres.

Elles s’interrogent également sur la pertinence du geste et s’entêtent à réaffirmer la valeur du propos. Sans épargner la quête d’une esthétique qui leur est valable, le groupe sonde l’adéquation entre l’image, la forme et le contenu.

LAS PADRINAS se nourrissent du verbe franc, ne prémâchent pas le mouvement et se risquent au vide. Elles sont prêtes à s’investir, à concéder, à s’égarer par moments, mais surtout, à se tenir devant, debout.

Olivia Sofia
Justine Parisien
Léna Demnati
Camille Gachot

Suivez-nous : sur Facebook

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s